Stockage et ensachage
De l’ensachage au stockage

Lorsque la farine est écrasée au Moulin, elle part directement à l’ensacheuse qui s’occupe de remplir les différents sacs. Ils sont, par la suite, stockés. C’est donc la dernière étape avant la livraison.

▶️ Chaque mois, plus de 50 000 sacs sont remplis : les quantités produites dépendent des stocks du magasin (qui doit être alimenté en permanence), des demandes de l’export ou des commandes particulières.

▶️ Le meunier programme l’automate qui envoie les farines dans les silos d’ensachage spécifique (cellule farine de Tradition Française, Sans Fève, Turbo, Corde Américaine ou Gruau 55 et cellule mélanges spéciaux). Chaque farine empreinte un circuit bien différencié pour qu’elles restent pures permettant ainsi de garantir leur qualité et traçabilité. Les 2 mélangeuses sont vidées très régulièrement et rapidement pour laisser place à la création d’autres mélanges qui devront de nouveau être ensachés.

▶️ Une fois programmé, les sacs sont remplis, pesés et cousus. Une nouvelle pesée permet de vérifier si le poids est bon (sinon éjecté). Puis vient l’étiquetage et la mise en palette. Les commandes destinées à l’export sont filmées, les autres palettes sont stockées.

Chaque sac est controlé par un aimant qui vérifie s’il ne contient pas de métaux ou de corps étrangers.

L’ensachage fonctionne du lundi au vendredi, de 5h à 20h, évitant ainsi toute rupture de stock.

Les stocks des Moulins Viron abritent près de 150 palettes de sacs de farines prêtes à partir. Au total, ce sont 10 camions qui livrent nos farines, au départ du Coudray, à travers la France.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *